• Violette Thouzeau

Et pourquoi "Oïa" ?

Dernière mise à jour : févr. 1

Vous êtes nombreux à me demander d'où vient le nom de mon entreprise : Oïa.

La réponse n'est pas toute simple mais je vais essayer de la résumer ici !


Tout d'abord j'ai voulu donner à mon aventure une touche de collectif en réunissant mes meilleures amies pour faire un brainstorming autour du nom de mon activité.


Animé par Sophie, petit soleil de créativité déjà rompu à cet exercice de naming, ce groupe de drôles de dames a donné ses idées, cité mes qualités, les caractéristiques de mon activité, et j'ai pu aussi parler des valeurs que je souhaitais véhiculer : transmission, bienveillance, proximité et qualité mais aussi mes principales sources d'énergie : aider et accompagner, faire la différence, apporter une valeur ajoutée.


Nous avons mélangé toutes nos idées : développement, humain, théâtre, oser, retour à l'être, être soi, aller de l'avant, aller vers le haut, ouverture, positivité, dynamisme, écoute, etc.


Et à défaut d'avoir trouvé le nom de l'entreprise, nous sommes arrivées à cette magnifique baseline :


Jouez le JE


Merci mes amies pour ce joli cadeau.



Ensuite, j'ai continué le travail seule : je voulais un nom très simple et universel car la baseline était déjà pleine de sens.


J'ai étudié différents champs sémantiques : la lumière, l'origine, l'âme, le mouvement, la nature...

... et j'ai atterri sur la piste des pierres précieuses (j'adorais Opale... mais c'était une si bonne idée qu'elle était déjà prise ! et notamment par des organismes de formation ou de coaching).


Puis j'ai dérivé vers les matières naturelles et de fil en aiguille, vers une plante nommée Hoya.


J'en ai simplifié l'orthographe et Oïa était né !


J'ai ensuite cherché les autres entreprises : pas d'organisme de formation ou de coaching à l'horizon, et les homonymes : j'y ai trouvé la belle ville d'Oïa en Grèce où j'ai passé de magnifiques vacances (ça tombe bien), une rivière russe (l'eau vive étant une notion que j'avais étudiée avec le champ lexical du mouvement), puis une amie naturopathe m'a parlé des oyas, des diffuseurs d'eau (on reste sur la nature, la source, l'eau nécessaire à la vie et à faire grandir) et une des personnes les plus inspirantes qu'il m'ait été donné de rencontrer m'a dit que l'oyat était une plante présente sur la dune du Pilat, dont il est originaire, qui aide à fixer les dunes et éviter leur érosion, quelle belle image encore ! J’ai réalisé aussi que « O-I-A », ça faisait comme un petit exercice de diction, ce qui est plutôt bienvenu pour un coach en prise de parole !

Et puis... j'y ai pensé bien après mais choisir un nom de fleur pour son entreprise quand on s'appelle Violette, ça fait sens aussi, non ? :)


J'aime à croire que lorsque l'on est au bon endroit, les planètes s'alignent et l'aventure Oïa me le confirme chaque jour, depuis le tout début.


Pour suivre l'actu d'Oïa, c'est par là.

165 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout